fbpx
🚗 Louez une voiture au meilleur prix sur Ulysse
Tbilissi en Géorgie

Amel vous embarque pour un voyage en solo le temps d’un week-end en Géorgie

Vincent Mabire - Il y a 2 mois

Amel, une jeune youtubeuse résidente à Dubaï, adepte de voyage, a décidé de s’évader le temps d’un week-end en Géorgie, à seulement trois heures de vol des Emirates. Cette destination très populaire chez les résidents de Dubaï suscite beaucoup d’intérêt et des débats aux avis mitigés. Pour se faire son propre opinion, Amel a entreprit un voyage en solo à la découvertede ce pays. C’est dans un vlog publiée sur sa chaine YouTube « Amel Talks », qu’elle a décidé de partager son voyage et son expérience pour dévoiler ce que la Géorgie a à offrir.

Expérience Vol Dubaï Géorgie

Pour le vol en direction de la Géorgie, Amel a choisi la compagnie aérienne Flydubai, une compagnie low-cost d’Emirates. « Je l’ai choisie parce que c’était tout simplement l’option la moins chère », indique-t-elle, « Et honnêtement, pour une compagnie low-cost, ce n’est pas si mal que ça », ajoute-t-elle.

Une fois arrivée en Géorgie, elle remarque qu’il fait hyper chaud, et que ça ne change pas grand-chose de Dubaï.

Avion Flydubaï

Avion Flydubaï

Logement en Géorgie

Pour se rendre dans son hébergement en Géorgie, Amel prend un taxi et profite de l’occasion pour parler avec son chauffeur et lui poser quelques questions sur le pays et surtout sur les choses à ne pas rater.

Après 25 minutes de route, elle arrive enfin dans le studio qu’elle a loué dans la vieille ville où elle va passer son séjour.

Elle a ainsi séjourné à Kuxos Machabeli 2 Studio pendant trois nuitées contre 48 euros la nuit sans petit-déjeuner.

Elle trouve que l’appartement est pas mal, « il y a de l’espace, j’ai tout ce dont j’ai besoin pour me sentir comme à la maison », indique-t-elle.

Kuxos Machabeli 1 Studio, Tbilisi, Georgie

Kuxos Machabeli 1 Studio, Tbilisi, Géorgie

La vie nocturne animée en Géorgie

« Apparemment, il faut absolument voir les rues de Tbilissi, il faut vraiment voir cette ville la nuit », indique la YouTubeuse en sortant de son appartement pour découvrir la vie nocturne de la Géorgie.

En explorant la ville à la nuit tombée, elle s’exprime : « En effet, la vieille ville le soir, c’est sympa, il y a du monde sur les terrasses et de l’ambiance dans les bars et les clubs. Les Géorgiens sont plutôt branchés techno ».

La vie nocturne animée àTbilisi, Géorgie

La vie nocturne animée àTbilisi, Géorgie

La cuisine géorgienne

« La cuisine géorgienne, je n’en ai entendu que du bien », introduit la YouTubeuse en attendant son premier plat géorgien. Pour cette première expérience culinaire dans le pays, elle a choisi le restaurant où il y a le plus de monde. « En général, s’il y a du monde, c’est que c’est bon », exprime-t-elle sa vision des choses.

Elle teste les khinkali aux champignons et une salade géorgienne pour un prix total de 9 euros 50. Verdict ? « C’est vraiment très bon, on valide les khinkali », indique la blogueuse.

Pour le petit-déjeuner de la deuxième journée, elle teste une spécialité locale qu’elle avait absolument envie de tester auparavant. En se baladant dans la ville, elle a repéré un restaurant qui la faisait, donc elle n’a pas hésité à la tester.

Il s’agit de Kachapuri (pain aux œufs et fromage) qui coûte 8 euros 50. « C’est super super bon, mais par contre, c’est hyper lourd, je ne pense pas que je vais le finir » indique-t-elle, « mais c’est vraiment très très bon, au même temps pourquoi on aimerait pas ? Pain, fromage, tout ce qu’on adore » insiste-t-elle.

Les khinkali plat Géorgien

Les khinkali plat Géorgien

Découverte de la ville

Après avoir découvert son hébergement, Amel se précipite pour partir à la découverte de la vieille ville, Tbilissi. « Me voilà à la découverte de la vieille ville, j’aime beaucoup ce que je vois ».

Elle découvre des monuments, des petites ruelles, des terrasses, des églises, des touristes, des artistes de rue ainsi que beaucoup de magasins de vins. « Je crois que je n’avais jamais vu autant de ma vie, même en France » indique-t-elle avant d’ajouter que « c’est charmant et vivant », ce qui lui rappelle les vibes d’une ville européenne.

Elle recommande de prendre le téléphérique pour admirer la vue sur toute la vieille ville, voir de près la statue Kartlis Deda également appelée Mother of Georgia et découvrir la forteresse Narikala. « La vue est incroyable d’en haut », insiste-t-elle.

Par ailleurs, la descente à pied de là jusqu’à la ville vous permettra de passer par un magnifique jardin botanique.

Après une petite pause gourmande, la YouTubeuse repart à la découverte de la ville, et commence par explorer l’attraction principale : Holy Trinity Cathedral.

Elle indique que la religion en Géorgie est très présente, avec plus de 80 % de la population qui se déclarent chrétiens orthodoxes. « Si vous souhaitez visiter une église orthodoxe en Géorgie, il faudra vous couvrir les jambes, que vous soyez un homme ou une femme, et pour les femmes, il faudra en plus se couvrir la tête », précise-t-elle.

Ensuite, elle fit un petit tour dans le quartier Abanotubani réputé pour ses bains chauds riches en soufre. Mais, elle n’a pas voulu tenter l’expérience puisqu’elle précise qu’elle avait besoin d’un bain froid, plutôt que d’un bain chaud.

La statue Kartlis Deda,Tbilisi, Géorgie

La statue Kartlis Deda,Tbilisi, Géorgie

Excursion à Kazbegi

Durant son dernier jour en Géorgie, Amel décide de quitter Tbilissi pour faire une excursion en groupe. Il s’agit d’une excursion de 12 heures à Kazbegi, une région montagneuse de Géorgie, qu’elle a réservée via une agence contre un tarif de 35 euros.

Durant cette aventure, le groupe fait le premier arrêt au lac artificiel Zhinvali Water Reservoir, un endroit que la YouTubeuse trouve vraiment magnifique. « Vous pouvez aussi y nager », indique-t-elle. À quelques kilomètres de celui-ci, elle découvre la forteresse Ananuri qui date du 17ᵉ siècle et qui abrite deux églises et un monastère orthodoxe.

Durant la petite pause déjeuner de cette excursion, Amel prend plaisir à goûter les khinkali à la viande, accompagnés d’une salade de poivrons pour 9 euros. « Cette fois-ci, je vais enfin pouvoir goûter les khinkali à la viande, car le restaurant est halal », indique-t-elle avant d’ajouter que c’était «  aussi l’occasion pour moi de faire connaissance avec le groupe de l’excursion ».

La pause finie, ils reprennent la route pour visiter le monument de l’amitié entre la Géorgie et la Russie qui offre une vue imprenable sur les montagnes caucasiennes. Enfin, ils terminent l’excursion avec la visite de l’église de la Trinité de Gergeti qui se situe sur le haut d’une colline de plus de 2000 mètres.

Le village Kazbegi, Géorgie

Le village Kazbegi, Géorgie

Un pays qui attire les touristes

Amel remarque que malgré la chaleur de la journée, il y a pas mal de touristes venus du monde entier qui explorent la Géorgie. « Ce qui est aussi cool ici, c’est que le soleil se couche tard, il se couche environ vers 20 heures et à Dubaï, on n’a pas l’habitude de ça, c’est vraiment cool, on peut profiter de la journée », ajoute-t-elle.

Par ailleurs, elle remarque aussi que toutes les églises en Géorgie se ressemblent. Puis, elle note aussi qu’elle s’est sentie en sécurité le long de son séjour et que ce n’était pas hyper cher et qu’elle n’a pas dépensé grand-chose, notamment pour la nourriture.

Enfin, elle découvre finalement que voyager seul, bien que ça puisse extrêmement faire peur, c’est une expérience qui nous fait sortir de notre zone de confort.

« On se retrouve seul dans un pays qu’on ne connaît pas et on a personne avec qui partager ces moments-là, mais clairement les voyages en solo, c’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie, ça nous fait sortir de notre zone de confort et ça nous oblige à nous retrouver avec nous-mêmes, parce que parfois la meilleure compagnie qu’on peut avoir, c’est d’être avec soi-même ».

La Cathédrale Sameba,Tbilisi, Géorgie

La Cathédrale Sameba,Tbilisi, Géorgie

Impression finale sur la Géorgie

Après les trois jours passés en Géorgie, Amel a pu enfin donner son avis honnête sur cette région. Pour donner une réponse transparente, elle affirme qu’elle a beaucoup réfléchi. Elle évoque principalement deux points de vue différents.

Le premier concerne les résidents de Dubaï qui n’ont pas l’habitude de voir de la verdure et la street life. « C’est clair que venir ici pour seulement trois heures de vol et découvrir tout ça, avoir un changement de décor, et avoir différents paysages, moi ça m’a énormément plu, ça m’a fait beaucoup de bien », indique-t-elle, confirmant que ça vaut le coup pour les résidents de Dubaï.

Le deuxième, c’est le point de vue européen. « Si on compare la Géorgie à des pays comme la France, l’Espagne ou le Portugal, c’est clair qu’au niveau des monuments et de l’histoire, ce n’est pas le même niveau », s’exprime-t-elle, avant d’ajouter qu’elle a quand même adoré découvrir la culture géorgienne, se balader dans les rues de Tbilissi et connaître les Géorgiens chaleureux, respectueux et accueillants, bien qu’ils semblent un peu froids au premier abord.

En conclusion,  Amel trouve que la Géorgie est un pays qui a énormément de charme et qui mérite d’être visité. De plus, c’est un pays sécuritaire et abordable qui vaut vraiment le coup. « Je vous invite vraiment à découvrir ce pays », conclut-elle.

 

Réserver un vol
simplement sur Ulysse.com
Vincent Mabire - Il y a 2 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos thèmes