fbpx
🚗 Louez une voiture au meilleur prix sur Ulysse
Ces destinations assouplissent leurs conditions d'entrée pour les français dès 2024

Ces destinations assouplissent leurs conditions d’entrée pour les français dès 2024

Léa Paci - Il y a 7 mois

En cette nouvelle année, de nouvelles opportunités de voyages s’annoncent pour les citoyens français. Quatre pays s’offrent à eux sans obligation de visa, allégeant ainsi leurs voyages touristiques de toute procédure administrative.

Les démarches administratives, souvent fastidieuses, peuvent rapidement devenir un frein pour les voyageurs. Cependant, l’absence d’exigences de visa dans certains pays offre une opportunité unique pour des voyages plus fluides. Le voyageur pourrait ainsi se déplacer sans se soucier des formalités habituellement contraignantes.

Nouvelles destinations ouvertes aux Français sans visa requis

Les ressortissants français ont désormais la possibilité de découvrir de nouvelles destinations sans la contrainte d’un visa. La Chine a ouvert ses portes aux citoyens français, ainsi qu’aux ressortissants d’Allemagne, d’Italie, des Pays-Bas et d’Espagne, en exemptant ces derniers de l’obligation de visa. Cette mesure est entrée en vigueur le 1ᵉʳ décembre 2023 et prend fin le 30 novembre 2024. Elle permet des séjours touristiques de moins de 15 jours sans nécessiter de visa.

Guiyang, Chine

Guiyang, Chine

La Mongolie a aussi récemment annoncé une exemption de visa pour les visiteurs en provenance de 34 pays, y compris la France. Cette initiative permet un séjour touristique d’une durée maximale de 30 jours sans nécessiter de visa préalable. Cette mesure a pris effet en janvier 2023 et s’appliquera jusqu’à la fin de l’année 2025.

La Blue Sky Tower, Oulan-Bator, Mongolie

La Blue Sky Tower, Oulan-Bator, Mongolie

De plus, le Kenya prévoit de dispenser de visa les citoyens de toutes les nations. Toutefois, une autorisation de voyage électronique sera exigée, bien que les détails sur cette procédure n’aient pas encore été définis. Cette initiative devrait s’appliquer à partir de janvier 2024.

Safari au Kenya

Safari au Kenya

Par ailleurs, l’Indonésie envisage, de son côté, de rétablir l’exemption de visa pour les citoyens de 20 pays, incluant la France, dans les mois à venir. Suite à la suspension de cette exemption en juin 2023, l’obtention d’un visa électronique ou d’un visa à l’arrivée nécessite désormais le paiement de 31 €.

Le temple Pura Ulun Danu Bratan, Bali , Indonésie

Le temple Pura Ulun Danu Bratan, Bali, Indonésie

Facilitation d’accès des Français à ces pays

Outre les pays mentionnés ci-dessus, accessibles sans visa pour les Français, deux autres pays ont simplifié les démarches pour leur faciliter l’accès. Cette simplification des procédures d’entrée vise à rendre les voyages plus aisés.

D’un côté, le Cambodge a introduit une alternative pratique pour les voyageurs français. À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, les formalités d’entrée, de santé et de douane pourront être remplies au moyen de la carte d’arrivée électronique. Cette nouvelle mesure vise à remplacer les formulaires traditionnels et faciliter les procédures à l’arrivée. À compter du 1ᵉʳ juillet 2024, cette carte électronique sera obligatoire et pourra être obtenue en ligne via le site arrival.gov.kh ou l’application Cambodia e-Arrival, une semaine avant l’arrivée.

Le temple Angkor Wat , Cambodge

Le temple Angkor Wat , Cambodge

D’autre part, la Jordanie a mis en place un e-visa pour les voyageurs français. Cette modalité leur permet de faire une demande de visa électronique, dont les frais s’élèvent à 50 euros environ, via le site du ministère jordanien de l’Intérieur, eservices.moi.gov.jo.

Petra en Jordanie

Petra en Jordanie

Enfin, le Vietnam, déjà accessible aux ressortissants français sans visa, a étendu en août 2023 la durée autorisée de séjour sans visa de 15 à 45 jours, rapporte Ouest France.

Réserver un vol
simplement sur Ulysse.com
Léa Paci - Il y a 7 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos thèmes